Maison à Bandama

Il s’agit de reformer et d’agrandir une petite maison rurale. Étant située au bord du Parc Naturel de Bandama, la parcelle profite de vues privilégié et son sol volcanique en « picón » noir et sa végétation sauvage établissent une connexion naturelle avec le territoire protégé, dans lequel elle s’intègre parfaitement.

L’intervention profite de la forme cubique et simple du bâtiment originel pour créer la nouvelle maison. Les deux cubes existants sont mis en valeur en variant leurs hauteurs, les textures et les couleurs. Un troisième cube apaisé en basalte, avec des panneaux en bois d’hêtre à l’intérieur et à double hauteur devient l’espace central autour du quel orbite la vie de la maison. Afin de souligner la connexion des trois volumes, trois prismes en verre sont ajoutés et résolvent l’engrenage et introduisent le ciel et la lumière à l’intérieur.

La maison se repose sur le terrain naturel à l’aide d’une plateforme qui limite l’espace extérieur d’utilisation quotidienne, qui en se superposant sur la colline empêche les vues des maisons voisines et projette le regard vers les montagnes lointaines. Les pièces sont orientées vers le paysage protégé de Bandama en relocalisant les ouvertures déjà existantes et en plaçant une grande baie vitrée au nouveau volume ajouté. Pour finir, une grande pergola extérieure fut placé, qui protège le bâtiment des excès d’ensoleillement et crée un espace de transition entre l’intérieur et l’extérieur.

Client: Fernando Sáenz Marrero | Mª Teresa Álvarez

Location: Bandama, Gran Canaria. Espagne

Construction Company: Antonio Galván Sosa

Built Area: 230 m²

Project Date: Mai 1997

End Of Works: Juin 1998

Budget: 130.392,57€

Architect: Cristina González Vázquez de Parga | Federico García Barba

Rigger: María José Díaz Fernández | Javier Alonso Castellano

Awards: Sélection prix d'architecture Manuel de Oraá y Arocha 1998-1999

Publications: Catalogue Prix Régional d’Architecture des Îles Canaries 1999-2000 Pags.52-53

Résidentiel